Vous êtes ici

18ème Session annuelle de l'IHEE : ce n'est qu'un au revoir !

21 Juin 2018

La 18ème Session annuelle de l’IHEE s’est achevée le 8 juin dernier à l’occasion du séminaire de clôture à Paris. Retour sur une année de découvertes et d’immersion au cœur de l’entreprise et de son écosystème, en France et l’étranger.

Faire échanger et réfléchir une génération de futurs dirigeants autour des mutations actuelles des entreprises, c’est l’objectif ambitieux que se fixe à chaque session l’Institut des Hautes Etudes de l’Entreprise (IHEE). La Session 2017-2018 a fait parcourir quelques milliers de kilomètres aux 37 auditeurs et auditrices.

Le lancement du séminaire inaugural s’est fait sur le campus du CEDEP à Fontainebleau sur le thème des mutations de l’entreprise dans la mondialisation et des stratégies VUCA dans un environnement de plus en plus incertain. Une session inaugurale qui fut aussi l’occasion d’une rencontre avec le charismatique Président du groupe Paprec, Jean-Luc Petit Huguenin, qui a partagé sa vision de la gestion d’un collectif et du rôle de l’entreprise dans la société.

Le premier voyage à l’étranger de la 18ème promotion se fit au Japon et fut l’opportunité de s’immerger dans un pays en proie à de multiples contradictions : un modèle d’innovation et de résilience, pourtant empreint de conservatismes.

La 18ème promotion s’est également rendue à Bruxelles en janvier, à l’heure où l’Union européenne amorce un tournant avec l’imminence du Brexit, le retour en force de la France sur la scène européenne et la volonté marquée de la présidence française de redonner un second souffle au projet européen.

En mars, ce fut une plongée au cœur du modèle Suisse, pays proche de nous et pourtant méconnu, figurant au sommet des classements internationaux d’innovation et de compétitivité. A Zurich puis Lausanne, les auditeurs ont pu décrypter les leviers du succès du « modèle Suisse » : le dynamisme de ses cantons, sa tradition du dialogue social et du consensus et son système formation professionnelle performant.

Pour son séminaire industrie, la 18ème promotion s’est penchée sur le cas d’une grande entreprise industrielle française : EDF. Les rencontres avec le top management au siège à Paris ont permis de comprendre les grands enjeux stratégiques du groupe leader, couplées d’une visite de terrain de la centrale nucléaire de Saint-Laurent à Blois offrant un aperçu de son ancrage territorial.

Plusieurs séminaires parisiens ont permis aux auditeurs de travailler sur les grands questionnement des entreprises aujourd’hui : le rôle social de l’entreprise, leur contribution au bien commun, la notion d’ «entreprise libérée » et de réfléchir aux défis des entreprises dans un monde ouvert.

Les 7 et 8 juin dernier, la 18e promotion s’est une dernière fois réunie à Paris pour une séquence d’échange avec Antoine Frérot, Président de Véolia et de l’Institut de l’Entreprise, qui a partagé sa réflexion sur la question de l’élargissement de l’objet social de l’entreprise ainsi que la question de la confiance dans l’entreprise. La séance de clôture au Labo de l’Edition s‘est faite autour d’un atelier créatif de design fiction. Ce fut l’occasion de prendre du recul par rapport aux enseignements d’une année riche par la production d’un travail collectif.

Une certitude : le dialogue entre ces jeunes dirigeants du public, du privé issus de mondes professionnels différents (grandes entreprises, fonction publique, magistrature, armée, enseignement supérieur et recherche, syndicats, monde politique, associatif) se prolongera et viendra s’enrichir de celui initié par leurs pairs des promotions précédentes.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.