Vous êtes ici

« Le recours au financement privé n’est pas une solution providentielle mais un levier supplémentaire pour innover »

Tribune publiée dans Le Monde
15 Mars 2016
Imprimer

En novembre dernier, l'Institut de l'entreprise publiait une étude sur les social impact bond dans laquelle les auteurs modélisaient deux SIB, "clé en main". Dans Le Monde, un collectif défend cette innovation financière, au service du social. 

Le débat sur l’application en France des « Social Impact Bonds » (SIB) est clivant. C’est légitime, le financement des programmes sociaux étant historiquement et quasi exclusivement assuré par la puissance publique, plus que dans tout autre pays au monde. Héritage des « trente glorieuses », qui ne sont plus qu’un lointain souvenir, l’institutionnalisation de la solidarité reste en effet solidement installée dans les esprits… mais sérieusement mise à mal sur le terrain.

Poursuivre la lecture sur Le Monde 

Comprendre les SIB en 5 minutes, sur notre plateforme Medium